Ken Follett Livre Le Crépuscule et l'Aube

Ken Follett Livre Le Crépuscule et l'Aube

Télécharger et lire des livres en ken-follett-livre-le-crepuscule-et-l-aube.txt, son moyen facile de diffuser Ken Follett Livre Le Crépuscule et l'Aube livres pour plusieurs appareils. Regarder le livre ken-follett-livre-le-crepuscule-et-l-aube.pdf.

851 pages En l’an 997, à la fin du haut Moyen Âge, l’Angleterre doit faire face à des attaques de Gallois à l’ouest et de Vikings à l’est. Les hommes au pouvoir exercent la justice au gré de leurs caprices, s’opposant non seulement au peuple, mais aussi au roi. Sans l’existence d’un État de droit, c’est le règne du chaos Dans cette période agitée, trois personnages voient leurs destins s’entrecroiser. La vie du jeune Edgar, constructeur de bate...


Ken Follett Livre Le Crépuscule et l'Aube

« Rentrée littéraire 2020 »
Je fais comme Kirzy 😊

Page turner. Certains savent que j'ai pratiquement tout lu de mon auteur favori Ken Follett. Son dernier livre est encore digne d'éloges.

Angleterre, 997. Les Vikings ont dévasté le petit port de Combe. Il ne reste plus rien et beaucoup de survivants sont obligés de partir. Mildred, et ses trois grands fils vont à Dreng's Ferry, où l'évêque de Shiring leur a promis une terre à cultiver. Mais ils ne sont pas au bout de leurs peines, car les puissants du hameau, le doyen Degbert et son frère le tavernier Dreng sont licencieux, avares, cupides et même tyrans, surtout avec les esclaves.

Les « héros » de cette aventure sont Edgar, 18, le dernier fils de « Ma » Mildred, et Ragna, 20, fille du comte Hubert de Cherbourg.
Ken Follett va de l'un à l'autre. Ils sont séparés par la Manche et ils ne se connaissent pas encore, mais on sent que,…………… et c'est tout ce qui fait de ce livre un « page turner », comme d'hab avec KF.

.

Le style est très fluide, l'intrigue est pleine de rebondissements, sur fond de polygamie, de joutes verbales (mais pas que ), et négociations planifiées, ruses et entourloupes, combats épiques, meurtres, viols, espionnage, choix cornéliens, mauvais traitements, séquestrations, mensonges, spoliations, questionnements, mais aussi l'amour… L'amour grandiose mais impossible.
Ken Follett, et à mon avis, c'est ça, en grande partie qui le rend passionnant, sait à chaque fois, amener le problème, créer la tension, jusqu'à l'explosion, l'imprévu ou la domination d'un ennemi sur l'autre. C'est alors qu'un autre imprévu surgit…

.

Comme beaucoup de lecteurs, j'ai détesté la bêtise brutale et gratuite de Wigelm, et la tyrannie rusée, machiavélique de l'évêque Wynstan, et, au milieu de la cohue, j'ai sympathisé avec Edgar le bâtisseur, je me suis attristé avec Ragna la malchanceuse, et j'ai approuvé les actions du moine-abbé Aldred. le crépuscule et la nuit sont longs avant que ne perce l'aube...

.

Euh… le tavernier Dreng avait un ferry pour faire traverser le fleuve, Edgar en a construit un plus grand, puis un premier pont, incendié par malveillance. Sur ordre du roi Ethelred, il en a construit un deuxième, et le hameau de Dreng's Ferry est devenu le bourg de King's Bridge, bien connu des lecteurs de Ken Follett 😊… Et je ne doute pas qu'Edgar le bâtisseur soit un ancêtre de Tom le bâtisseur, cent ans plus tard dans "Les piliers de la Terre" !

.

Certains parlent du manichéisme de l'auteur.

Dans ce livre, les personnages sont, il est vrai, soit bons soit méchants, mais ils sont travaillés et les nuances sont relativement subtiles.

Personnellement, et ça n'engage que moi, je suis assez manichéen, et c'est pour ça que j'aime KF, je trouve que les gens sont bons ou méchants, et les raisons remontent souvent, je pense, à des blessures d'enfance. Certes, ils y a des moutons incolores et inodores dans ce livre ; il y en a aussi dans la vraie vie.

autres livres classés