Henry James Livre L'Image dans le tapis

Henry James Livre L'Image dans le tapis

Télécharger et lire des livres en henry-james-livre-l-image-dans-le-tapis.txt, son moyen facile de diffuser Henry James Livre L'Image dans le tapis livres pour plusieurs appareils. Regarder le livre henry-james-livre-l-image-dans-le-tapis.pdf.

L'image dans le tapis est, des nouvelles d'Henry James, l'une des plus singulières, celle qui souligne le mieux cette critique à la fois acerbe et mélancolique que l'auteur célèbre de " Washington Square ", " Le Tour d'Ecrou ", " Les Ailes de la colombe " adresse au public qui n'entre dans le jeu de la création que par des biais superficiels. L'auteur nous entraîne, de personnage en personnage, délicieusement campés, dans une sorte de quête initiatique. Un petit che...


Henry James Livre L'Image dans le tapis

L'image dans le tapis est une nouvelle de Henry James qui m'intriguait depuis longtemps. J'ai réussi à remettre la main sur le bouquin (paumé dans mes étagères…) et je ne le regrette pas. C'est un récit qui interroge le lecteur, sur la critique, l'écriture, la signification de l'un et de l'autre.

Un jeune critique vient de publier un article au sujet de Hugh Vereker, puis rencontre ce dernier lors d'une soirée. L'écrivain, qui a lu la critique en question, en vient se confier au jeune homme. Il lui raconte que toutes ses critiques sur son oeuvre passent à côté du plus important, de ce qui sous-tend celle-ci, de ce que pas un critique n'arrive à voir : « la raison particulière qui est à l'origine de chacun de ses livres, quelque chose qui appartient au plan d'ensemble primitif comme l'image compliquée d'un tapis persan » Piqué au vif, le jeune critique va se lancer dans la relecture de l'oeuvre de Vereker pour percer ce secret, mais en vain. S'ensuivent alors des élucubrations entre critiques, et le lecteur ne peut s'empêcher de se demander si il y a vraiment quelque chose à trouver, autre que l'inanité de toute critique. Car finalement c'est ce qui ressort de ces quelques pages fascinantes : une oeuvre recèle autant de degré de lecture qu'il y a de lecteurs, voire de moments de la vie d'un lecteur. Essayer de cadrer un auteur, voir la lecture comme un « commentaire composé » et essayer de parler pour l'oeuvre, sont autant d'acte emprunt d'arrogance. du moins c'est mon avis. Car la mise en abime est permanente avec la réflexion qu'autorise cette nouvelle de Henry James. Critiquer et interpréter une oeuvre est vain, et même interpréter pour dire qu'on ne peut interpréter est vain finalement. J'aime cette nouvelle, car elle me conforte dans mon idée de la lecture : une aventure propre à chacun !

autres livres classés