Carbone Livre La boîte à musique, tome 1 : Bienvenue à Pandorient

Carbone Livre La boîte à musique, tome 1 : Bienvenue à Pandorient

Télécharger et lire des livres en carbone-livre-la-boite-a-musique-tome-1-bienvenue-a-pandorient.txt, son moyen facile de diffuser Carbone Livre La boîte à musique, tome 1 : Bienvenue à Pandorient livres pour plusieurs appareils. Regarder le livre carbone-livre-la-boite-a-musique-tome-1-bienvenue-a-pandorient.pdf.

Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l'intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu'un lui fait signe et lui demande de l'aide. Dès lors, en suivant les instructions d'Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et ...


Carbone Livre La boîte à musique, tome 1 : Bienvenue à Pandorient

L'histoire débute dans une petite maison où vivent Martin, et sa fille Nola, qui fête ses huit ans. Cette dernière a perdu sa mère trois mois plus tôt – nous ne savons pas de quelle manière – et depuis, son père ne parvient pas à lui rendre le sourire. Il lui offre alors une boîte à musique, mais pas n'importe quelle boîte, celle qui a appartenu à sa défunte épouse. Celle-ci est magique et regorge de mystères. Aussi, c'est en admirant la beauté de cette boîte à musique que Nola va découvrir quelque-chose de surprenant : il y a une jeune fille à l'intérieur qui lui fait signe de l'aider ! Nola prend son courage à deux mains et décide alors d'entrer dans la boîte à musique, grâce au processus dicté par l'énigmatique jeune fille. C'est alors que s'ouvre à elle un monde incroyable, celui de Pandorient, qui au premier abord semble être une petite ville calme et paisible mais qui lui réserve bien plus de surprises qu'elle ne le pense, notamment en la confrontant avec le passé de sa mère…
J'ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome de la boîte à musique, que j'ai trouvé vraiment bien ficelé du début à la fin ! L'intrigue se met doucement en place et nous découvrons de fil en aiguille le monde de Pandorient. Celui-ci nous est représenté à la fois de façon féérique et inquiétante, mêlant aussi bien des atmosphères propices autant aux rêves qu'aux cauchemars. Il y a beaucoup de suspense dans ce premier tome, et d'ailleurs celui-ci est présent jusqu'à la dernière page. En effet, je me pose beaucoup de questions depuis que j'ai refermé cette bande-dessinée, et c'est pourquoi j'ai vraiment très hâte de lire la suite dans l'espoir d'obtenir des réponses ! Pourquoi Mathilda met tant d'énergie à éloigner Nola du monde de Pandorient ? Pourquoi tant de mises en garde quant à Pandorient : « Pandorient est dangereux pour ceux de l'Hexomonde », « si tu le peux, oublie-nous ! » ? J'en viens à me demander si le décès de Annah n'est pas lié au monde de Pandorient ? Enfin, ce n'est que pure hypothèse. Il est vrai que sous ses apparences trompeuses, le monde de Pandorient n'a pas l'air bien dangereux et c'est pourquoi je me demande vraiment ce qu'il se passe là-bas pour que Mathilda tienne de tels propos. J'ai très envie d'en apprendre davantage sur l'univers car je reste vraiment sur ma faim de par la brièveté de cette bande-dessinée !
Ce premier tome nous peint des protagonistes aux personnalités bien trempées mais aussi très complexes. Par exemple, nous ne pouvons pas tellement nous fier aux apparences dans cette bande-dessinée, car les méchants peuvent être gentils et vice-versa. J'ai beaucoup aimé notre petit trio principal, bien sympathique, constitué de Nola, Andréa et Igor. Je les ai trouvés vraiment différents mais pourtant très complémentaires, très soudés. Globalement, j'ai trouvé ce premier tome à la fois léger et profond de par les thématiques et valeurs auxquelles il nous confronte, comme le deuil, la solidarité, le courage ou encore l'amitié. Ce premier tome est une chouette introduction, qui nous annonce – en tout cas je l'espère – une belle série BD en perspective. L'univers est encore peu développé, mais nous avons tout de même les bases qui sont posées, et je sens que les futurs tomes nous réservent beaucoup de belles surprises. J'espère que Gijé et Carbone déclineront plus en profondeur le monde intriguant qu'est Pandorient, que ce soit dans la narration comme dans le coup de crayon.
D'ailleurs, concernant les illustrations, c'est ce qui m'a tout d'abord donné envie de découvrir cette bande-dessinée. Lorsque j'ai vu cette première de couverture, j'ai tout de suite adoré ! C'est vraiment très joli et onirique ! L'encadrement autour de Nola m'a rappelé celui des Carnets de Cerise, une merveilleuse série BD dont je suis complètement fan, écrite par Joris Chamblain et illustrée par Aurélie Neyret. Et ces couleurs enchanteresses… ! J'adore toutes ces teintes magiques, mêlées de violet, de bleu et de vert. Lors de ma lecture de la boîte à musique, j'ai d'ailleurs trouvé que les couleurs reflétaient parfaitement les passages qu'elles illustraient. Les coloris utilisés sont parfaitement adaptés selon les situations qu'ils dépeignent, nous offrant des décors tantôt chaleureux et flamboyants, tantôt froids, sombres et inquiétants. Je suis très curieuse quant à la suite de cette histoire et je n'ai qu'une certitude, c'est que je ne la manquerai pas !



Lien : https://unparfumdelivre.word..

autres livres classés